Qu’en est-il pour le traitement des sacs en plastique ou des sacs en papier lors d’un procédé de compostage ou de biométhanisation?

Les Lignes directrices pour l’encadrement des activités de compostage et les Lignes directrices pour l’encadrement des activités de biométhanisation du Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) précisent les intrants permis dans les sites de compostage et les usines de biométhanisation au Québec, dans le but :

  • bien gérer les impacts environnementaux, dont le niveau d’odeur
  • faire des matières organiques récupérées et traitées du compost pouvant contribuer à l’amélioration de la qualité des sols et à la fertilisation des plantes
  • s’assurer que le produit fini respecte les critères au regard de son contenu en éléments traces et en agents pathogènes et ne pas présenter de corps étrangers au-delà d’une certaine quantité.

Les certificats d’autorisation sont émis aux opérateurs de sites de compostage et d’usines de biométhanisation, entre autre, en fonction du type de lieu de compostage ou de biométhanisation et des critères d’exploitation du lieu qui en découlent.  Assurez-vous de savoir quels sont les intrants permis pour le traitement de vos matières organiques.

  • Tout sac compostable est considéré au même titre que les sacs de plastique, puis qu’il est tout aussi susceptible d’engendrer des conditions anaérobies.  Toutefois, les sacs en papier qui ne contiennent aucune pellicule ou qui contiennent seulement une pellicule cellulosique, ne sont pas inclus dans cette définition, mais plutôt dans celle due «tri à la source en vrac» puisqu’ils sont moins susceptibles d’engendrer des conditions anaérobies.
  • Les sacs en papier, même ceux ayant une pellicule de cellulose, sont acceptés dans TOUS les lieux de compostage et de biométhanisation.
    • Si votre matière organique est acheminée dans un lieu de compostage de catégorie 1, vos résidus organiques devront être triés à la source en vrac et non de sac.  Ceci signifie que les sacs en plastique, biodégradables et compostables, ne sont pas permis.  Les sacs en papier le sont toutefois, même ceux ayant une pellicule de cellulose.
    • Si vous permettez aux citoyens d’utiliser des sacs de plastique, même compostables, la matière organique récupérée devra être traitée (compostage et/ou biométhanisation) en bâtiment fermé avec ventilation à pression négative et traitement de l’air viclé.

Pour en savoir plus, consultez le site Internet du MDDELCC:

Les Lignes directrices pour l’encadrement des activités de compostage (mars 2012):

http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/matieres/valorisation/lignesdirectrices/compostage.pdf

Les Lignes directrices pour l’encadrement des activités de biométhanisation (mai 2011):

hhttp://www.mddelcc.gouv.qc.ca/programmes/biomethanisation/lignes-directrices-biomethanisation.pdf

Visionnez maintenant!

Détaillants près de chez vous

Trouver où vous pouvez vous procurer des produits SAC AU SOL dans votre collectivité.
Trouver les détaillants

Dernières Nouvelles

150-000-foyers-supplémentaires-à-la-Ville-de-Montréal!150 000 foyers supplémentaires à la Ville de Montréal!

En savoir plus