Les sacs en papier jouent un rôle accessoire dans le processus de valorisation de matières putrescibles. Utilisés pour l’acheminement des résidus organiques vers un site de compostage ou de biométhanisation, ils sont mis à contribution pour atteindre l’objectif fondamental de la politique québécoise de gestion des matières résiduelles, qui veut que, seule la matière résiduelle éliminée au Québec soit le résidu ultime.

La politique identifie trois catégories de matières organiques qui seront bannies de l’élimination dans un avenir rapproché :

  • le papier et le carton
  • le bois
  • les matières organiques putrescibles en 2020

Les matières organiques putrescibles qu’on prévoit bannir sont les résidus verts, les restes de table, les papiers absorbants, les cartons cirés ou souillés par des matières putrescibles; tous ceux-ci peuvent facilement être déposés dans des sacs en papier par les citoyens afin d’être récupérés et acheminés vers un site de compostage ou de biométhanisation.  Deux types de boues, soit les boues municipales et industrielles, se retrouvent également sur la liste des matières organiques qu’on prévoit bannir.

Pour en savoir plus, consultez le http://www.mddep.gouv.qc.ca/matieres/pgmr/index.htm

Visionnez maintenant!

Détaillants près de chez vous

Trouver où vous pouvez vous procurer des produits SAC AU SOL dans votre collectivité.
Trouver les détaillants

Dernières Nouvelles

150-000-foyers-supplémentaires-à-la-Ville-de-Montréal!150 000 foyers supplémentaires à la Ville de Montréal!

En savoir plus